L'IMPERMANENCE ET LE MOUVEMENT

Toutes choses, du plus petit atome aux galaxies, de l’être humain à la montagne, du corps à la pensée, changent continuellement alors même qu’elles interagissent. La seule constante, c’est le changement.

Ainsi, nous sommes des êtres en perpétuel devenir. Cette conscience amène à celle de notre finitude : nous ne sommes là que pour un temps. Les circonstances sont de nature à garder ce questionnement plus ou moins vivant en nous. Côtoyer la mort, par exemple, amène à l’urgence de vivre. Outre l’appréciation du moment présent, cela questionne la direction et le sens que nous donnons à notre existence.

"What is it you plan to do with your one wild and precious life?" Mary Oliver

 Dans son célèbre discours de rentrée de Stanford, Steve Jobs conseillait de vivre chaque jour comme si c’était le dernier afin de se centrer sur ce qui compte vraiment.

"Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs" Montaigne

Retour haut de page